Aller à la navigation Aller au contenu
Édition anniversaire

Le FME : 20 ans de musique émergente et de créativité sous toutes ses formes !

14 juillet 2022

Le Festival de musique émergente (FME), qui se déroule dans la ville de Rouyn-Noranda en Abitibi-Témiscamingue, t’invite cette année à célébrer ses 20 ans d’existence. Du 1er au 4 septembre prochain, le FME revient en effet à sa pleine capacité, en proposant une sélection éclectique d’artistes aux accents novateurs et singuliers, en plus de présenter aux festivaliers près de 100 concerts en quatre jours.

Une programmation totalement axée sur la nouveauté et la découverte musicale!

Pour célébrer de manière percutante cet accomplissement, la responsable de la programmation du FME, Marilyne Lacombe, a misé sur ce qui a toujours été l’identité principale du festival : être un événement qui mise totalement sur la découverte musicale.

« Ça aurait été trop facile de plonger dans la nostalgie. On a donc axé notre programmation de nouveau sur le fait qu’on était un festival de découvertes. Après deux ans de pandémie, on a renoué avec le volet international du festival, et franchement, on s’est un peu gâté. Bien sûr, on a frappé fort avec la venue d’Animal Collective, le samedi 3 septembre. Nos nombreux contacts tissés au cours des vingt dernières années nous ont permis de mettre la main sur ce grand groupe néo-psychédélique aux accents électros. Mais on en a également profité pour inviter une panoplie d’artistes provenant des Maritimes. Lisa LeBlanc, Les Hay Babies, Les Hôtesses d’Hilaire, Julie Doiron, P’tit Belliveau, et j’en passe, seront tous présents ! ».

Le FME ? C’est beaucoup plus que la musique émergente !

Cette année, l’organisation a innové en regroupant toutes les créations visuelles et les artéfacts conçus au cours des vingt dernières années. Répartie aux quatre coins de Rouyn-Noranda sous un parcours scénographique, chacune des œuvres sera accompagnée d’un panneau d’interprétation. Un code QR pourra alors être scanné qui mènera à une page Web réunissant des renseignements plus fouillés concernant l’installation.

« Pour nous, il n’y avait pas de meilleure façon de célébrer notre 20e anniversaire qu’en mettant de l’avant les éléments visuels et les artéfacts que nous avons créés. Évidemment, tout le volet radio/podcast est plus vivant que jamais. On a également relocalisé le site extérieur qui passe de la 7e rue à l’avenue Murdoch. Pour l’occasion, l’artiste visuel Marc Séguin a créé spécialement pour nous une œuvre mettant de l’avant une licorne avec un cœur. L’équipe de scénographie chargée de l’aménagement des sites s’est bien sûr grandement inspirée de son œuvre pour habiller les scènes et les lieux du festival », explique avec un enthousiasme débordant, Magali Monderie-Larouche, directrice générale du FME.

Évidemment, dans le contexte inflationniste actuel, les défis organisationnels ont été nombreux. Malgré l’augmentation des coûts de production, des billets d’avion pour faire venir les artistes internationaux et de la pénurie de main-d’œuvre qui affecte principalement le montage des sites, l’équipe du FME a réussi à présenter une programmation musicale exceptionnelle, en plus de la bonifier d’activités connexes hautes en couleur.

Après 20 ans d’existence, on ne peut que saluer bien bas cet événement qui a remporté pas moins de 4 Félix au gala de l’ADISQ au cours des dernières années. Et c’est sans compter sur les centaines de travailleurs de l’industrie musicale qui, chaque année, se déplacent à Rouyn-Noranda, afin de découvrir les prochains artistes à nous émouvoir.

Si tu es un passionné de musique ou si tu as simplement envie de découvrir un coin de pays créatif qui en a beaucoup à offrir, on te suggère fortement d’aller faire un tour à Rouyn-Noranda le week-end de la fête du Travail. Qui sait ? Peut-être en feras-tu une habitude ?

Pour consulter la programmation, clique ici.

Articles suivants

Direct dans ta boîte courriel

Abonne-toi pour tout savoir sur tes festivals préférés.

Je veux m’abonner à l’infolettre